MetX

Projets

Les Ventistes du Faso

Les « Ventistes du Faso  » est un projet porté par Laurent Blondiau et Toine Thys.  Le but est de développer la pratique des instruments à vents (cuivres et bois) au Burkina Faso et de susciter la création de ‘sections de cuivres’ très vite adaptables à des groupes préexistants.

 

Au Burkina Faso, si la diversité et le niveau des musiques traditionnelles sont extraordinaires, Toine Thys et Laurent Blondiau ont remarqué la quasi absence de ‘ventistes’, c-à-d de souffleurs. A la différence des pays côtiers d’Afrique de l’Ouest, les trompettistes, flûtistes, trombonistes, tubistes et saxophonistes sont rares et peu formés au Burkina. Le projet « Les Ventistes du Faso » consiste à former des souffleurs, développer ces techniques instrumentales, susciter des créations de ‘sections de cuivres’ et encourager la rencontre avec différentes disciplines artistiques (théâtre, danse, conte, etc..). Il inclut à la fois plusieurs masterclasses au Burkina Faso à destination des souffleurs burkinabés ainsi que la participation d’étudiants burkinabés à des formations en Belgique (AKDT, stage d’été des Lundis d’Hortense etc..).

Le projet comprend aussi des ateliers autour de la réparation d’instruments existants avec la venue du luthier Maxime Plateau, et l’apport d’instruments et de matériel de Belgique en vue de renforcer le parc d’instruments existants qui est peu fourni et en mauvais état. La priorité des cours est donnée à la formation de professeurs et d’un luthier réparateur sur place, qui pourront rapidement reprendre le flambeau et assurer un futur à cette pratique instrumentale.

Coordination artistique :
Toine Thys & Laurent Blondiau
Info & contact : Toine Thys
Avec le soutien de Wallonie Bruxelles International, Music Fund, Selmer (Paris) et Vandoren